Quatre Vingt Deux

Un projet à nous soumettre ?







Communication digitale : où en sont les sportifs de haut niveau ?

4 mai 2017

Ce n’est pas une nouveauté, les athlètes sont ultra médiatisés : durant leurs différentes compétitions naturellement, mais aussi tout au long de l’année, à l’occasion des campagnes publicitaires de leurs sponsors ou de leurs différents engagements dans la vie citoyenne qui les mettent régulièrement en lumière. Aujourd’hui, il ne suffit plus d’exceller dans sa discipline, il faut également maîtriser l’art de la communication pour bien gérer son image… — En collaboration avec TEDDY – Sport Agency

On ne compte plus le nombre de « social media faux-pas » qui en précipitent certains dans un bad buzz dont il est difficile de se relever. Il existe donc quelques précautions à prendre en la matière, nécessaires pour s’attirer les faveurs de l’opinion publique et de belles perspectives d’après-carrière. Nécessaires, mais pas forcément évidentes pour ces sportifs et leur entourage, dont le métier est bien souvent éloigné de celui du communicant.

Et pourtant, la donne a changé depuis quelques années : les supporters veulent de plus en plus s’affranchir des médias traditionnels pour suivre l’actualité de leurs sportifs favoris. Ils se tournent vers les réseaux sociaux pour trouver cette proximité. Tandis que sponsors et annonceurs cherchent également à tirer parti de l’essor des réseaux sociaux, en imaginant des campagnes taillées pour des sportifs influents, afin de toucher, engager et converser avec leur cible.

En France, certains athlètes ont parfaitement pris en compte cette problématique digitale et fédèrent une communauté de plusieurs millions de fans sur Facebook, Twitter et Instagram. Toutefois, ils ne sont qu’une poignée à avoir relever le défi :

#1 Karim Benzema Football 47m
#2 Paul Labile Pogba Football 24m
#3 Antoine Griezman Football 21m
#4 Raphaël Varane Football 16m
#5 Blaise Matuidi Football 5,9m
#6 Tony Parker Basketball 5,6m
#7 Anthony Martial Football 5,3m
#8 Olivier Giroud Football 4,5m
#9 Mamadou Sakho Football 4,4m
#10 Bacary Sagna Football 3,4m
#11 Samir Nasri Football 3,4m
#12 Morgan Schneiderlin Football 3,3m
#13 Joakim Noah Basketball 2,4m
#14 Laurent Koscielny Football 2,3m
#15 Nicolas Anelka Football 2,2m
#16 Jo-Wilfried Tsonga Tennis 2,1m
#17 Teddy Riner Judo 1,6m
#18 Nicolas Batum Basketball 1,5m
#19 André Pierre Gignac Football 1,5m
#20 Gaël Monfils Tennis 1,4m
Classement des sportifs français par nombre de millions de fans/followers cumulés sur Facebook, Twitter et Instagram en mai 2017.

Force est de constater que les stars du ballon rond dominent largement le classement. Mais attention, ces chiffres remarquables ne sont pas forcément synonymes de qualité et de modèle à suivre à la lettre : la popularité du football en France accélère naturellement la croissance des comptes sociaux des joueurs.

Il convient par conséquent d’appréhender deux questions : comment s’assurer que ses réseaux sociaux sont bien gérés quand on est une personnalité publique dans le monde du sport et comment les sportifs pratiquant des disciplines moins médiatisées peuvent-ils améliorer leur visibilité ?

Les 3 obstacles rencontrés par les sportifs de haut niveau pour bien communiquer sur leurs réseaux sociaux

Comme mentionné en préambule, de nombreux athlètes ne connaissent pas les métiers de la communication digitale – ce qui est tout à fait normal. S’ils ne s’entourent pas non plus de professionnels du secteur, la gestion de leurs réseaux sociaux sera souvent faite au feeling, comme on posterait sur ses profils personnels. Une option envisageable, mais risquée et peu efficace pour exploiter au mieux l’immense potentiel du web. On peut notamment relever 3 obstacles majeurs qui freinent le développement professionnel des réseaux sociaux d’un sportif de haut niveau :

  • Une méconnaissance des règles et bonnes pratiques professionnelles du community management pour élaborer une stratégie pertinente et dynamique à long terme.
  • Un manque de temps pour s’y consacrer régulièrement, l’une des clés du succès pour fédérer une communauté active et réactive sur les réseaux sociaux.
  • Un manque de ressources créatives pour produire du bon contenu et concevoir des prises de parole pertinentes.

Les 3 opportunités offertes par la communication digitale pour les sportifs 

Maîtriser sa réputation et son image

Pour construire son image de marque, rien de tel que de se démarquer avec (son propre) style. Pour les sportifs de haut niveau, les réseaux sociaux sont le lieu idéal pour exprimer leur personnalité en dehors des compétitions, leurs valeurs et leur vision du sport au fil des publications. Ce storytelling authentique, réfléchi et cohérent favorise les retours positifs, que ce soit de la part du grand public, des médias, des annonceurs ou des sponsors.

Une fois cette image définie et mise en place, il est important de veiller aussi à ce qui se dit au sujet de l’athlète et de son sport sur les 4 coins du web, en se préparant à réagir si besoin pour contenir les débordements, avec des scénarios empruntés aux grands principes de la communication de crise. Cela permet de garder le contrôle sur les situations les plus tendues, comme les scandales autour d’une marque dont les sportifs sont les égéries, les rumeurs sur des affaires de tricheries ou de dopages, une parole ou un geste mal interprété, etc. En s’investissant de la sorte, les athlètes ont toutes les cartes en main pour détecter les tendances à venir dans leur sport et avoir un coup d’avance.

Développer un lien fort avec ses supporters

Pour augmenter la viralité d’une publication sur les réseaux sociaux, il faut compter sur une communauté engagée. C’est-à-dire, des fans ou followers qui interagissent en commentant et en partageant les contenus qu’ils ont le plus aimé ou qui les font le plus réagir. Le secteur du sport présente cet avantage certain de susciter spontanément la ferveur dans la vie réelle, sur laquelle il suffit de s’appuyer sur les réseaux sociaux.

Cet engagement découle d’un lien fort, tissé au fur et à mesure sur la toile : plus un sportif se montrera accessible et disponible pour ses supporters, plus son capital sympathie augmentera. Évidemment, il n’est pas question de dévoiler l’intégralité de sa vie privée, mais plutôt de trouver un juste dosage pour contrebalancer les apparitions médiatiques et communiqués officiels souvent très formels.

Anticiper son après-carrière

En soignant leur image en qualité de personnalité publique et en nouant une solide relation avec leurs supporters, les sportifs de haut niveau peuvent donc, grâce aux réseaux sociaux, développer leur notoriété, gagner en crédibilité et donner de la visibilité à leur discipline, leur club et leurs sponsors. Des atouts indispensables dont ils sont de plus en plus à se doter, tant le bénéfice est crucial pour le présent comme le futur.

On peut citer entre autres Antoine Griezmann, Raphaël Varane, Tony Parker, Teddy Riner, Gaël Monfils ou encore Jo Wilfried Tsonga, qui animent leurs réseaux sociaux avec rigueur, sincérité et convivialité et qui serviront probablement d’inspiration aux prochaines générations de sportifs.

Cet article a été écrit en collaboration avec TEDDY – Sport Agency. Lancée en 2017 par Alexandre Berche et Teddy Riner, cette agence est exclusivement dédiée à l’accompagnement global de tous les projets autour du sport. Rendez-vous sur le site pour en savoir plus : www.teddy-agency.com